19/09/2022

UPR-Info a organisé un atelier sur le plan de mise en œuvre des recommandations de l'Examen périodique universel au Népal

Nepal news2022

UPR-Info, en coordination et collaboration avec le PNUD-Népal, la Commission nationale des droits de l'homme du Népal et l'Informal Sector Service Center (INSEC), une organisation non gouvernementale népalaise, a organisé un atelier sur le développement du plan de suivi de l'EPU pour les OSC/CDH les 23 et 24th août 2022 à Lalitpur, au Népal.

De même, en collaboration avec le PNUD-Népal, UPR-Info a organisé un atelier sur le rôle du gouvernement dans la phase de mise en œuvre des recommandations de l'EPU les 25 et 26 août 2022 à Godawari, au Népal, suivi d'un dialogue multi-acteurs sur la mise en œuvre des recommandations de l'EPU.

Nepalnews2

M. Bijay Raj Gautam a accueilli les participants et a souligné les objectifs de l'événement. Selon lui, l'atelier aidera à renforcer la capacité des organisations de la société civile à contribuer à la mise en œuvre des recommandations de l'EPU et à surveiller le processus. M. Gautam a demandé à tous les participants d'utiliser efficacement l'atelier pour formuler un plan de suivi utile.

Mme Manju Khatiwada a souligné que de nombreuses recommandations de l'EPU ont été répétées, ce qui montre la faiblesse de la mise en œuvre de ces recommandations.

M. Tek Tamata a souligné l'importance des organisations de la société civile tout au long du processus de l'EPU, en particulier pendant la phase de mise en œuvre. Il a souligné que les OSC devraient être organisées dans la collecte de faits et de données relatives aux droits de l'homme et devraient être présentées dans le rapport de l'EPU de manière complète et factuelle. Il a ajouté que les OSC devraient se concentrer sur un plaidoyer basé sur des preuves et des indicateurs pour la mise en œuvre des recommandations. Pour améliorer la situation globale de la mise en œuvre des droits de l'homme à travers le processus de l'EPU, M. Tamata a suggéré de renforcer le dialogue mutuel entre le gouvernement du Népal, les organisations nationales des droits de l'homme et les organisations de la société civile.

M. Kapil Aryal a brièvement souligné les objectifs de l'atelier des OSC ainsi que le partage de l'atelier avec le gouvernement et le dialogue multi-acteurs le jour suivant. Il a souligné l'importance de l'engagement actif et continu des OSC.

Nepal news3

Mme Nargiz Arupova a déclaré que les commentaires et suggestions critiques présentés par les organisations de la société civile au niveau international dans le processus de l'EPU joueront un rôle important dans les suggestions reçues par les États membres lors de l'examen. Puisque le rôle des organisations de la société civile dans chaque pays est également important dans la mise en œuvre des suggestions reçues dans le cadre de l'EPU, Mme Arupova a souligné que les représentants des organisations civiles devraient continuellement participer au processus.

Lors de l'atelier, les OSC ont été divisées en cinq groupes thématiques (justice transitionnelle, droits économiques, sociaux et culturels, droits des femmes, droits de l'enfant, droits des communautés indigènes et marginalisées) en fonction de leurs priorités. Elles ont retravaillé les stratégies d'action sur lesquelles elles avaient travaillé lors d'un précédent atelier soutenu par UPR-Info et ont fait des présentations en plénière.

Les participants ont trouvé la présentation sur "Comment surveiller efficacement la mise en œuvre des recommandations de l'EPU" par UPR-Info intéressante et importante. Après cette session, les participants ont eu un travail de groupe sur le développement d'indicateurs des droits de l'homme pour suivre les progrès de l'EPU.

Nepal news4

Le deuxième jour de l'événement était consacré au développement d'indicateurs des droits de l'homme et au plaidoyer pendant la phase de mise en œuvre. Les participants avaient un groupe supplémentaire sur le développement d'indicateurs des droits de l'homme pour suivre les progrès de l'EPU et ils ont présenté les indicateurs développés.

Mme Tenar Lorente, Bureau de programme à l'UPR-Info, a fait des présentations et a apporté des contributions aux ateliers lorsque cela était nécessaire, tout au long de ces ateliers avec Nargiz. L'atelier de deux jours s'est conclu par des remarques de l'INSEC, de la NHRC, du PNUD et de l'UPR-Info. Au total, cinquante représentants de la Coalition nationale pour l'EPU ont participé à l'atelier de deux jours.

 

 

Atelier sur le rôle du gouvernement dans la phase de mise en œuvre

 

Nepal news5

Participants de la Kathmandu School of Law pendant le travail de groupe

Le 25 août 2022, UPR-Info, en collaboration avec le PNUD, a organisé un atelier à Godawari, au Népal, sur le rôle du gouvernement dans la phase de mise en œuvre des recommandations de l'EPU avec le Bureau du Premier ministre et du Conseil des ministres (OPMCM).

L'objectif de l'atelier était d'avoir un dialogue constructif entre les représentants du gouvernement, les INDH, le PNUD et UPR-Info et de partager les expériences sur le plan d'action pour la mise en œuvre des recommandations de l'EPU.

 

 

M. Vijay Kumar Dutta, président de la Commission Madhesi ; Mme Aabha Singh "Setu", membre de la Commission Madhesi ; M. Murari Prasad Kharel, secrétaire par intérim de la Commission nationale des droits de l'homme du Népal ; Mme. Ayshanie Medagangoda-Labé, représentante résidente du PNUD, Mme Aruna Joshi, co-secrétaire du bureau du Premier ministre et du Conseil des ministres et Mme Nargiz Arupova, responsable du programme UPR-Info ont fait des remarques préliminaires avant les sessions ordinaires.  

Nepal news7

Mme Aruna Joshi de l'OPMCM a partagé le plan d'action de mise en œuvre de l'EPU développé par son bureau. Après la présentation d'Aruna, Nargiz a fait une présentation sur les éléments à prendre en compte lors de la documentation, du suivi et des rapports de l'EPU. A la demande des participants, les questions relatives au mécanisme de l'EPU et à sa complémentarité avec d'autres mécanismes internationaux des droits de l'homme, axées sur les recommandations des organes de traités, ont été incluses dans la session. Cette session a été conduite en ligne par le Centre pour les droits civils et politiques, Genève.

Les sessions de la première journée ont été clôturées par la présentation de M. Murari Kharel sur le rôle de l'INDH dans la mise en œuvre des recommandations de l'EPU et le plan d'action de l'INDH.

 

Dialogue entre les parties prenantes

 

Le dernier jour de l'événement était un dialogue multipartite entre le gouvernement, les OSC, les INDH et le PNUD le 26th août 2022. L'événement a été organisé au même endroit où l'atelier avec le gouvernement avait eu lieu. Les membres des OSC et les représentants de dix groupes thématiques ont participé au dialogue. Il s'agissait des mêmes groupes thématiques qui avaient participé au plaidoyer de pré-session avant l'examen du Népal en 2021.

Nepal news9

Participants du pouvoir judiciaire discutant de la mise en œuvre

Ces 10 groupes et organisations thématiques étaient les suivants (1) Comité Beyond Beijing - Justice de genre (2) Blue Diamond Society - Orientation sexuelle et identité de genre (3) Collective Campaign for Peace (COCAP) - Protection des défenseurs des droits de l'homme (4) Conflict Victim's Common Platform (CVCP) - Droits des victimes de conflits (5) Children Zones of Peace (CZOP) - Droits des enfants (6) Dalit NGO Federation (DNF) - Droits des Dalits (7) Durban Review Conference and Follow- up Committee (DRCFC) - Droits des communautés marginalisées (8) Coalition d'ONG de l'EPU - Justice transitionnelle (9) NHRC et 10) Women's Rehabilitation Center - Droits des femmes et des enfants.(7) Durban Review Conference and Follow- up Committee (DRCFC) - Marginalized Community Rights (8) NGO Coalition of UPR - Transitional Justice (9) NHRC et 10) Women's Rehabilitation Center - Women's Rights

Parmi ces groupes thématiques, seuls les groupes représentant la justice transitionnelle, les droits des femmes, les droits des enfants, les droits des Dalits et les droits des communautés marginalisées ont fait des présentations sur leurs stratégies d'action pour la mise en œuvre des recommandations de l'EPU.

Nepal news10

Avant que les OSC ne fassent des présentations sur leurs stratégies d'action, la sous-secrétaire de l'OPMCM, Mme Shradha Poudel, a partagé le plan de mise en œuvre préparé par l'OPMCM.

Au cours de l'événement, Manju Khatiwada de la NHRC, Népal, a également parlé de leur travail et de leurs plans pour la mise en œuvre des recommandations de l'EPU.

L'atelier de deux jours a été conclu par un discours de Nargiz Arupova.

Pays: Népal